Forum Francophone sur la Hijra aux Comores
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Vous avez fait la Hijra aux Comores ? Ou vous êtes aux Comores? Venez témoignez sur notre Forum !
Partagez | 
 

 PROJET JAMILA : TÉMOIGNAGE DE LA CHEF D’ATELIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
avatar


MessageSujet: PROJET JAMILA : TÉMOIGNAGE DE LA CHEF D’ATELIER   Lun 16 Jan - 11:40

bismiLlah Salam alaykoum

Tiré de http://www.humanislam.org/projet-jalima-temoignage-de-la-chef-datelier/




Au Nom d’ALLAH, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux.

Pourriez-vous vous présenter min fadlikounna ?


Je me présente, Oum-Amir, 33 ans, mariée avec 4 enfants.
Résidente de Diego-Suarez, j’ai fait des études de 2 ans en Anglo-américaine après l’obtention du baccalauréat à l’Université d’Antsiranana.
Aujourd’hui, je tiens une bibliothèque islamique en collaboration avec Al Bounyane.


Présentez-nous le projet JAMILA min fadlikounna ?




Nos sœurs rencontrent des difficultés pour porter le jouba (jelaba) et la burka à cause de leurs coûts élevés, elles ne portent que des hijab indiens ou des t-shirts avec des jupes longues.

En 2011, conscientes de cette réalité, une sœur mariée à un oustaz, accompagnée d’une sœur couturière ainsi que de moi-même, avons acheté du tissus. En nous proposant à bas coût, nous avons pu commencer à produire des joubas et quelques burkas. Nous les vendions à des prix à la portée de tous. Le projet avait donc vu le jour, il a commencé à cette date là, al hamdouliLlah et qu’Allah l’a accepté, amin.

En 2012, le projet a été pris en main par mon mari. En tant que président de l’association CID (Cercle Islamique pour le Développement), et pour donner au projet une allure plus importante, il proposa ce dernier à l’association. A cet instant là, le projet n’était plus sous la tutelle d’une quelconque personne mais sous celle d’une association. C’était cependant une jeune association avec un faible budget, le projet n’était pas une réussite.

Aujourd’hui, par la grâce d’Allah, le projet a évolué, il est encore mieux al hamdouliLlah. Au départ, il ne portait pas encore de nom, désormais il en a un. Avant avec un faible budget, aujourd’hui nous sommes grandement reconnaissants envers Allah. Avant avec quelques personnes et une association récente, aujourd’hui avec la participation d’un organisme de plus, Al Bounyane et la participation de bon nombre de croyants de France. Tout cela démontre à quel point ALLAH est Grand, Généreux et Tout Puissant. Qu’IL réalise selon Son bon vouloir une chose, Al hamdouliLlah.

En 2016, avec la participation financière des musulmans de France, le projet JAMILA a permis la formation couture d’un groupe de 7 sœurs, durant près de 2 mois et un mois de plus pour se perfectionner. Le projet est en attente du financement de l’achat des machines à coudre, des tissus et accessoires, ainsi que de l’ouverture de l’atelier de confection.

Pour conclure, le projet JAMILA est aujourd’hui un atelier de confection textile islamique. Il va devenir, par la grâce d’ALLAH une grande industrie de textile pour le vêtement légiféré, qui pourra également exporter incha Allah.


Comment s’habillent les soeurs sur place ?

Généralement, les sœurs s’habillent avec des t-shirts manches longues ou courtes, accompagnés de jupes longues, quelque fois même accompagnés de pantalons uniquement. Les adultes, un peu plus âgés, portent des salouvas, vêtements typiques de Madagascar.

Quant aux sœurs qui ont un niveau social moyen, elles portent des joubas (jelabas) ou autre dans des tendances hijab style.

Seules quelques sœurs, surtout celles qui ont de la famille à l’étranger, portent le jilbeb. Il faut savoir qu’un jilbeb venant de France ou de la Réunion coûte au moins 150 000 Ar, soit environ 50 €. Ou elles portent des vêtements corrects mais beaux occasionnellement, car elles n’en possèdent pas beaucoup. Rares sont les sœurs qui portent des vêtements neufs, la plupart proviennent de friperies.

Qu’est-ce qui empêche les sœurs de porter le voile légiféré ?

Pour celles qui veulent porter le voile légiféré, en général ce sont les moyens financiers qui les empêchent d’y parvenir.

N’est-il pas préférable de vous envoyer des jilbab au lieu de les réaliser sur place ?

Si vous nous envoyer des jalabib en tant que don, nous deviendrons dépendants de vous au niveau des vêtements. C’est-à-dire que nous serons toujours dans l’attente des jalabib que vous allez nous envoyer, ce qui n’est bien sûr pas notre objectif.

Dans le cas où nous vous les achetons, le coût des jalabib chez vous ajouté aux frais de transport, constituera un prix qui ne sera pas accessible aux sœurs et aux frères ici à Mada.

Par conséquent, nous préférons les faire confectionner ici. De cette manière, nous essayerons d’avoir des tissus à faibles coûts afin d’obtenir de bons jalabib et qamis, avec les meilleurs tarifs possibles.

Avez-vous quelque chose à dire en plus aux frères et soeurs de France (concernant ce projet) ?

Tout d’abord, je remercie grandement Allah d’avoir permis le début et les avancées actuelles du projet JAMILA. LUI Seul sait quel avenir il aura, mais nous souhaitons tous le succès de ce noble projet pour la plus grande fierté des musulmans. Puis je me tourne vers vous, sans votre participation, le projet serait resté endormi et sans succès. Nous vous remercions beaucoup, par le biais du rôle qu’Allah vous a attribué dans ce projet, vous êtes son moteur financier. Qu’Allah soit satisfait de vous, en acceptant vos efforts réalisés et à venir. Qu’IL vous accorde un grand nombre de hassanats dans vos comptes pour ce projet et qui pèseront lourd dans vos balances, amin.

Au vu de l’envergure du projet JAMILA et l’impact social et religieux qu’il va apporter incha-Allah, frères et sœurs de France, nous vous encourageons à participer encore à la finalité de ce projet pour financer les matériels et les différents besoins pour mener à bien l’ouverture de cet atelier incha-ALLAH.

Baraka-Llahou-fikoum.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: PROJET JAMILA : TÉMOIGNAGE DE LA CHEF D’ATELIER   Lun 16 Jan - 11:43

Photos de l'atelier tiré de : http://www.humanislam.org/projet-jalima-temoignage-de-la-chef-datelier





Revenir en haut Aller en bas
 
PROJET JAMILA : TÉMOIGNAGE DE LA CHEF D’ATELIER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» PROJET ex MSI MERKSEM M476 (projet jamais abouti !)
» Projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar
» Projet de loi 51

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités Océan Indien اخبار المحيط الهندي -
Sauter vers: